Ours des Cavernes

Ours des Cavernes : Guide Ultime

de lecture - mots

Le sujet d'aujourd'hui est passionnant. Nous allons nous intéresser de près à une espèce d'ours qui n'est plus de ce monde. Nous allons parler de l'ours des cavernes🤩 

Cet article est un véritable guide ultime. À la fin de ta lecture, tu seras incollable à propos de l'Ursus spelaeus. Si être incollable ne t'intéresse pas, alors tu devrais quand même y trouver ton compte. Tu vas forcément apprendre des trucs que tu trouveras intéressant.🙂 

🎁 Il est possible qu'un cadeau se cache dans cet article alors sois bien attentif ! 

En guise de mise en jambe, voici quelque fait technique et scientifique à propos de la bête. 🤗

  • Nom Commun : Ours des Cavernes

  • Nom Scientifique : Ursus spelaeus

  • Découvert par : Johann Friederich Esper, 1774 : Bien que des restes d'ours des cavernes aient été trouvés pendant la plus grande partie de l'histoire et que les hommes de l'ère glaciaire aient même peint des ours des cavernes vivants, l'ours des cavernes a été décrit scientifiquement pour la première fois en 1774 par Johann Friederich Esper.

  • Taxonomie :

Classe : Mammifère

Ordre : Carnivore

Famille : Ursidae

Genre : Ursus

Espèce : spelaeus

  • Pléistocène : L'ours des cavernes a vécu pendant les périodes glaciaires. Il a été l'un des premiers animaux de la période glaciaire à mourir il y a environ 24 000 ans.

  • Régime alimentaire : Omnivore : Principalement herbivore, les analyses montrent que de nombreux ours des cavernes étaient surtout herbivores, se nourrissant de plantes et de racines. Cependant, ils mangeaient parfois de la viande. Les sources de viande comprenaient les poissons, les insectes et les petits mammifères. Les ours des cavernes ne chassaient pas et ne traquaient pas les grands animaux ou les humains.

  • Taille : Selon le sexe, 2,1 à 3 mètres de long. Les mâles étaient plus grands que les femelles avec un poids compris entre 400 et 500 kg, les femelles entre 225 et 250 kg.

  • Habitat connus : Dans toute l'Europe, y compris l'ouest de la Russie, jusqu'aux régions du nord du Moyen-Orient.

  • Les grottes : Les ours des cavernes ne vivaient pas dans des grottes. Ils utilisaient les grottes pour hiberner pendant les longs et rudes hivers de la période glaciaire. Comme les ours des cavernes mouraient parfois pendant l'hibernation, leurs os sont aujourd'hui communément trouvés dans des cavernes à travers l'Europe.

1) Qu'est ce que l'Ours des Cavernes

A) Présentation d'un spécimen majestueux 

L’ours des cavernes, l'une des deux espèces d'ours éteintes, Ursus spelaeus et Ursus deningeri, remarquable par son physique et son habitude de mourir dans les cavernes, où ses restes sont fréquemment conservés.Il est surtout connu pour ses dépôts dans les grottes du Pléistocène tardif (l'époque du Pléistocène a duré de 2,6 millions à 11 700 ans), bien qu'on puisse remonter jusqu'au Pliocène tardif (l'époque du Pliocène a duré de 5,3 millions à environ 2,6 millions d'années). Dans les grottes européennes, on a trouvé les restes de plus de 100 000 ours des cavernes.

En s'émerveillant devant les fossiles d'ours des cavernes en Roumanie, il est intéressant d'imaginer à quoi ressemblaient ces animaux lorsqu'ils étaient vivants. C'étaient des animaux énormes ! Les mâles pesant en moyenne environ 450 kg, ce qui est similaire à la taille des kodiaks d'Alaska d'aujourd'hui, soit environ 30 % de plus que l'ours brun. Le crâne des ours des cavernes est distinctement large, avec un front abrupt et bombé.

B) L'Ours des Cavernes est un Cousin Éloigné de l'Ours Brun

"Ours brun, ours brun, que voyez-vous ? Je vois un ours des cavernes qui me regarde !" Eh bien, ce n'est pas exactement comme ça que se déroule le livre pour enfants, mais d'après les biologistes de l'évolution, l'ours brun et l'ours des cavernes ont un ancêtre commun, l'ours étrusque, qui a vécu il y a environ un million d'années, à l'époque du Pléistocène moyen.

L'ours brun moderne est à peu près de la même taille que l'Ursus spelaeus, et suit également un régime alimentaire principalement végétarien, parfois complété par des poissons et des insectes. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les ours.

C) Les Ours des Cavernes Mâles étaient beaucoup Plus Grands que les Femelles

Ursus spelaeus présentait un dimorphisme sexuel : Les mâles des ours des cavernes pesaient jusqu'à une demi-tonne chacun, tandis que les femelles étaient plus petites, ne faisant "que" pencher la balance à environ 225 kg.

Ironiquement, on croyait autrefois que les femelles étaient des naines sous-développées, si bien que la plupart des squelettes d'ours des cavernes exposés dans les musées du monde entier appartiennent au mâle le plus costaud (et le plus redoutable), une injustice historique qui, on l'espère, sera bientôt corrigée.

D) Les Ours des Cavernes ont été la Proie des Lions des Cavernes

La nourriture était rare sur le terrain pendant les hivers brutaux de la fin du Pléistocène en Europe, ce qui signifie que le redoutable Lion des Cavernes devait parfois s'aventurer en dehors de sa zone de confort habituelle à la recherche de proies.

Les squelettes épars des Lions des cavernes ont été découverts dans les tanières des ours des cavernes, la seule explication logique étant que des meutes de Panthera leo spelaea chassaient occasionnellement les ours des cavernes en hibernation - et étaient surprises de trouver certaines de leurs victimes potentielles bien éveillées. Heureusement pour les ours, les lions actuels ne vivent pas dans le même territoire ; mais votre petit ourson, lui, peut encore faire face aux terribles peluches de lion !

2) Régime Alimentaire de l'Ours des Cavernes 

A) Un Ours Principalement Herbivore

Aussi impressionnant qu'il fût (jusqu'à 3 mètres de long et 500 kg), l'ours des cavernes vivait principalement de plantes, de graines et de tubercules, comme les paléontologues peuvent le déduire des traces d'usure de ses dents fossilisées. Si Ursus spelaeus n'a certainement pas grignoté les premiers humains ou une autre mégafaune du Pléistocène, il y a des preuves qu'il était un omnivore opportuniste, qui n'était pas opposé à l'idée de fouiller les carcasses de petits animaux ou de piller les nids d'insectes.

Contrairement à tous les autres grizzlis, au fur et à mesure de l'évolution des ours des cavernes, leur dentition a changé pour s'adapter à un régime alimentaire plus favorable aux herbivores. Ils ont perdu la plupart de leurs prémolaires et la dernière prémolaire s'est allongée, créant une surface de mastication plus efficace pour broyer les plantes.

B- Les Ours des Cavernes ne sont Pas Seulement Herbivores

Cependant, une étude réalisée sur la micro-usure des dents d'ours des cavernes a constaté que les modèles de micro-usure étaient nettement différents de ceux d'un régime végétarien strict et plus proches de ceux des omnivores généralistes. En plus des plantes, ils mangeaient également des insectes et de la viande (petits mammifères) pour compléter leur apport en protéines, un peu comme les ours bruns aujourd'hui.

L'étude de la quantité d'isotopes de l'azote 15 dans leurs os donne un autre aperçu de leur régime alimentaire. Les animaux accumulent cet isotope dans leur corps. Les animaux qui mangent d'autres animaux accumulent naturellement des niveaux plus élevés de N-15. La plupart des ours des cavernes ont un taux de N-15 très faible. Une étude a montré que 83 % des ours, échantillonnés dans toute l'Europe, présentaient de faibles niveaux de N-15, ce qui indique que leur régime alimentaire est principalement composé d'herbivores.

Cependant, 17 % présentaient des niveaux plus élevés de N-15. Plus précisément, les populations d'ours des cavernes d'une grotte en Bulgarie et de deux grottes en Roumanie présentaient des niveaux de N-15 indiquant la présence de carnivores. Dans l'une des grottes roumaines, Pestera cu Oase, les ours avaient des niveaux de N-15 aussi élevés que les loups.

Cependant, les auteurs ont également étudié les rapports isotopiques du carbone 13 pour déterminer la source de nourriture. Ils ont conclu que la protéine animale ne provenait pas de la consommation de grands animaux dans la région. Au contraire, la protéine provenait très probablement des insectes, des petits mammifères et des poissons.

Ainsi, bien qu'ils n'aient pas été des machines à tuer géantes qui ont traqué les humains de l'ère glaciaire (les lions des cavernes ont peut-être endossé ce rôle), ils ont eu un régime omnivore avec une forte préférence pour les plantes.

3) L'Habitat des Ours des Cavernes : Les Trésors Paléolithiques des Carpates

Une grande partie de la Roumanie, de la Transylvanie aux régions frontalières de Crisana, contient le cœur et l'âme des Carpates. Cette région accidentée, pleine de crêtes abruptes et dentelées et de systèmes de grottes, abrite les plus grandes forêts vierges restantes et les plus grandes populations d'ours bruns et de loups d'Europe. Les grottes de cette région accidentée contiennent également des os d'ours des cavernes.

 

En Europe, les grottes sont synonymes d'ours des cavernes... Mais pourquoi ? Les preuves montrent que les ours des cavernes ne vivaient pas vraiment dans les grottes, mais qu'ils les utilisaient uniquement pour hiberner pendant les rudes hivers de la période glaciaire. Les ours âgés, blessés ou malades mouraient parfois pendant l'hibernation. Leurs corps restaient dans les grottes et étaient charriés par des animaux comme l'hyène des cavernes. Pendant des milliers d'années, ces os se sont accumulés en grand nombre.

4) Les Ours des Cavernes et les Humains

A- Les Premiers Humains Vénéraient les Ours des Cavernes comme des Dieux

Aussi dévastateur que l'impact de l'Homo sapiens sur l'Ursus spelaeus, les premiers humains avaient un énorme respect pour l'ours des cavernes. Au début du XXe siècle, des paléontologues ont fouillé une grotte suisse dont les parois étaient empilées avec des crânes d'ours des cavernes. Des grottes en Italie et dans le sud de la France ont également donné des indices intéressants sur les débuts du culte de l'ours des cavernes.

B- L'Ours des Cavernes était Condamnés par la Compétition avec les Premiers Humains

Contrairement au cas d'une autre mégafaune mammalienne de l'époque pléistocène, il n'y a aucune preuve que les êtres humains aient chassé l'ours des cavernes jusqu'à son extinction.

Au contraire, l'Homo sapiens a compliqué la vie des ours des cavernes en occupant les grottes les plus prometteuses et les plus faciles d'accès, laissant les populations d'Ursus spelaeus geler dans le froid glacial. Multipliez cela par quelques centaines de générations, ajoutez à cela une famine généralisée, et vous comprendrez pourquoi l'Ours des cavernes a disparu de la surface de la terre avant la dernière période glaciaire.

C- Des Scientifiques ont Reconstitué l'ADN d'un Ours des Cavernes

Depuis que les tout derniers ours des cavernes ont vécu il y a environ 40 000 ans, dans des climats extrêmement froids, les scientifiques ont réussi à extraire l'ADN mitochondrial et génomique de divers individus préservés ; pas assez pour cloner réellement un ours des cavernes, mais assez pour montrer à quel point Ursus spelaeus était étroitement apparenté à l'ours brun. Jusqu'à présent, le clonage de l'ours des cavernes n'a pas fait beaucoup parler de lui ; la plupart des efforts dans ce domaine se concentrent sur le mammouth laineux, mieux préservé.

D- Les Ours des Cavernes ont été Identifiés pour la Première Fois au 18 ème Siècle

Diverses personnes connaissent l'ours des cavernes depuis des dizaines de milliers d'années, mais les scientifiques européens du siècle des Lumières n'en avaient aucune idée.

Les os de l'ours des cavernes ont été attribués à des singes, des grands chiens et des chats, et même à des licornes et des dragons jusqu'en 1774, date à laquelle le naturaliste allemand Johann Friederich Esper les a attribués à des ours polaires (une assez bonne supposition, compte tenu de l'état des connaissances scientifiques à l'époque). Au début du XIXe siècle, l'ours des cavernes a été définitivement identifié comme une espèce d'ours disparue depuis longtemps.

Les vastes systèmes de grottes des montagnes des Carpates contiennent d'innombrables spécimens de fossiles d'ours des cavernes. L'une de ces grottes, Igric Cave, a été découverte avec plus de 300 crânes d'ours des cavernes presque complets ! Il y a même une grotte appelée "Pestera Ursilor", qui signifie grotte des ours, où plus de 140 spécimens ont été trouvés.

E- Des Milliers de Fossiles d'Ours des Cavernes ont été Détruits pendant la Première Guerre Mondiale

On considère généralement les fossiles vieux de 50 000 ans comme des objets rares et précieux, déposés dans des musées et des universités de recherche et bien gardés par les autorités responsables. Ce n'est pas le cas de l'ours des cavernes : l'ours des cavernes a été fossilisé en si grande quantité (littéralement des centaines de milliers de squelettes dans des grottes de toute l'Europe) qu'une cargaison de spécimens a été bouillie pour le phosphate pendant la Première Guerre mondiale.

5) Les causes de l’extinction 

A) Une extinction d'origine humaine 

De nombreuses études ont été menés par des scientifiques pour avoir la réponse à cette question : l'homme est-il responsable de la disparition de l'ours des cavernes ? La réponse est oui. Mais tu verras plus tard que ce n'est pas uniquement de sa faute. 

L'implication de l'homme dans cette affaire s'explique assez simplement. L'ours des cavernes vit uniquement dans des cavernes. Le problème, c'est que l'homme préhistorique s'est installé dans tous les meilleurs abris. Ne laissant plus de place pour l'ours, celui-ci n'a pas résisté aux longues périodes de froids. 

Si quand à lui, l'ours brun est encore à vie, c'est justement parce qu'il ne vit pas seulement dans les cavernes.

B) Un mauvais régime alimentaire 

Il est connu qu'un régime exclusivement végétarien peut impliquer la disparition d'une espèce. Effectivement, ce déséquilibre alimentaire n'est pas anodin dans son extinction. L'ours des cavernes était extrêmement restrictif en ce qui concerne sa nourriture. La science a montré grâce à des fossiles que ses canines étaient bien moins développées que les ours d'aujourd'hui. Ce qui prouve qu'il n'avait pas un bon rapport à la viande. 

Durant la dernière période glaciaire, la quantité de végétaux disponible a fortement diminué. Voilà un autre fait qui nous permet de mieux comprendre pourquoi il n'est plus de ce monde. 

C) Un problème évolutif 

Le problème du mauvais régime alimentaire est lui-même la cause d'un autre problème : une anormalité évolutive . En effet, la nature aurait voulu que l'ours des cavernes mute vers une alimentation faite de viande afin de s'adapter aux circonstances. Mais l'évolution en a décidé autrement. En s'adaptant à des hibernations de plusieurs mois, il est devenu incapable de modifier son alimentation. 

Cela s'explique assez simplement. Pour améliorer la qualité de son hibernation, ses sinus paranasaux (cavités nasales nécessaires au contrôle du métabolisme) fût modifié. Ses modifications ont rendu l'ours des cavernes totalement incapable de mordre et de mâcher correctement. Tellement que la viande ne lui était plus accessible. 

6) L'ours des cavernes dans l'art 

Il est intéressant de savoir que l'ours des cavernes n'est pas totalement mort.😃 Effectivement, il est immortalisé par l'art. Si tu es là à nous lire, c'est que tu n'as pas eu la chance de connaître cette créature. Mais saches qu'il n'est pas trop tard. Certaines oeuvres te permettent de pouvoir encore aller à sa rencontre. Et la bonne nouvelle, c'est que nous allons te conduire vers elles ! 

A. L'ours des cavernes dans Les Films 📽

Voici ici, des films où la fameuse créature fait son apparition : 

  • Voyage dans la préhistoire ; un film de fantaisie sorti en 1955
  • La guerre du feu ; un film d'aventure sorti en 1981
  • Le Clan de l'ours des cavernes ; un drame sorti en 1986
  • Ao, le dernier Néandertal ; un film historique sorti en 2010

B. L'ours des cavernes dans la Peinture 🖼 

Nous pouvons retrouver l'ours des cavernes sur des peintures à travers différentes époques. En voici le nectar. 

  • L'ours de la Grotte Chauvet Ardècheune peinture d'art préhistorique rupestre conçu durant l'ère paléolithique (en - 3300 avant J.C)
  • La géologie et la Paléontologie ;  une peinture à l'huile réalisé par Gotthilf Heinrich en 1886
  • L'ours dans la prairie ; une peinture à l'huile peinte en 2011

C. L'ours des cavernes dans les Jeux Vidéo 🎮

On retrouve le retrouve également sur de nombreuses consoles ! 🤩 Voici nos  jeux préférés.

  • Sapiens ; un jeu d'aventure (sorti en 1986) 
  • Joe and Mac: Caveman Ninja ; un jeu de plateforme (sorti en 1991)
  • Prehistorik Man ours ; un jeu de plateforme (sorti en 1995)
  • Far Cry Primal ; un jeu où l'on incarne un homme lors de l'époque préhistorique (sorti en 2016)
  • Ancestors: The Humankind Odyssey ; un jeu de survie (sorti en 2019)

Conclusion 

Voilà, tu es officiellement devenu une meilleure version de toi-même ! 🤗 C'est bien connu, en savoir sur notre passé est excellent pour notre développement personnel. Car il faut savoir d'où l'on vient, pour savoir où l'on va. Et il se trouve que l'ours des cavernes faisait partie intégrante de la vie de nos ancêtres.   

N'hésite pas à nous donner ton avis dans l'espace commentaire. Nous nous ferons un plaisir d'échanger avec toi.🙂 Si tu apprécies notre travail et que tu ne veux pas rater nos prochains articles, alors abonnes-toi à notre newsletter. Nous t'enverrons par e-mail nos nouveautés ainsi que des promotions exclusives. 

PS : 🎁 Voici un code de réduction de 10 % valable sur toute la boutique : "oursdescavernes10"

⬇️⬇️⬇️

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.